Jennifer Yeghicheyan

 

Rôle et mission :

Suite à sa thèse relative à la périphérie carcérale, Jennifer Yeghicheyan est recrutée en tant qu’ingénieure d’études et co-directrice de la recherche « Fabriquer la prison. Pour une étude des “spatialités” au sein de cinq prisons belges et françaises » subventionnée par la Mission de Recherche Droit et Justice et avec Laurent Solini et Sylvain Ferez. Elle est actuellement ATER au sein du laboratoire SANTESIH.

 

Axes de recherche :
  • Processus de prise en charge de populations dites « vulnérables » par les politiques publiques et par les initiatives associatives.
  • Implications sociales du « don/contre don » bénévole.
  • Conceptions et usages des espaces.

 

Domaines de recherche :

Sociologie et anthropologie carcérales ; Sociologie de l’association et du travail social ; Anthropologie du don ; Sociologie de l’action publique ; Anthropologie de l’espace.

 

Publications :

 

Ouvrage :
  • Solini L., Yeghicheyan J. & Ferez S., 2019 (à paraître), La prison par ses lieux, Paris, Éditions de la Sorbonne.

 

 

Article dans revue à comité de lecture :
  • Yeghicheyan J., Jaspart A. (2018), « La recherche collective, rempart contre l’« inconfort ethnographique » ? Le cas d’un terrain partagé en prison », Ethnologie française, 171, 3, 539-552, [https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2018-3-p-539.htm]
  • Yeghicheyan J. (2018), « La place des familles : une reconnaissance en demi-teinte », Métropolitiques, Gayet-Viaud C. & Icard V. (dir.), dossier « Architecture carcérale et sens de la peine : formes et usages contemporains de la prison », en ligne.
  • Solini L., Scheer D. & Yeghicheyan J. (2016), « Une fenêtre ouverte sur l’extérieur ? Écologie de deux espaces carcéraux. », Sociologie, n°3, vol. 7, pp. 225-242.

 

Chapitres d’ouvrage :
  • Yeghicheyan J. (2018), « Les lieux d’accueil des proches de détenus : une extension de la prison ? », in Larralde J-M., Lévy B. & Simon A. (dir.), Privations de la liberté, Paris, Mare et Martin, pp. 189-198.
  • Yeghicheyan J. (2016), « Une ethnologue en périphérie carcérale. Retour sur un engagement ethnographique », in Perera E. & Beldame Y., In situ. Situations, interactions et récits d’enquête, Paris, L’Harmattan, pp. 121-132.

 

Littérature grise :
  • Yeghicheyan J.,  Accueillir et contenir : les “familles” entre bénévolat et marché. Enquête sur une périphérie carcérale », Thèse pour l’obtention du grade de docteur en Ethnologie de l’université de Montpellier 3, sous la direction de Gaetano Ciarcia. Composition du jury : Vincent Dubois (président du jury et rapporteur), Geneviève Zoïa (rapporteur), Arnauld Chandivert, Didier Fassin, Corinne Rostaing, Caroline Touraut.
  • Solini L., Yeghicheyan J. & Ferez S., « Fabriquer la prison. Pour une étude des “spatialités” au sein de cinq prisons belges et françaises », SANTESIH, Université de Montpellier – Mission de Recherche Droit et Justice.

 

Communications :
  • (2017) « ‘‘Soigner les parloirs’’. L’art au cœur de l’intimité carcérale », communication au colloque Culture, art et prison, Ministère de la Justice (DAP) / Ministère de la Culture et de la Communication/Audencia Business School.
  • (2017) « Le concept de normalisation », communication au séminaire de recherche du laboratoire Santesih, Université de Montpellier.
  • (2017) « ‘‘Une fourmilière !’’ Des usages d’un rond-point en maison d’arrêt », communication au séminaire du Groupe Européen de Recherches sur les Normativités (GERN, CNRS). La matérialité carcérale, conçue et vécue, « Architecture carcérale contemporaine : matérialités, utopies, prospective ».
  • (2017) « Les prisons et le marché : la place des acteurs privés », communication au séminaire IRIS/OIP, Sciences sociales et prison, « Prison et politique ».
  • (2017) « Ceci n’est plus une prison ? L’imaginaire pénitentiaire en questions », communication avec Laurent Solini au XIVe Congrès de l’Association Française de Science Politique.
  • (2016) « Quand la prison n’ose plus dire son nom ! De quelques mots sur sa fabrique », communication avec Laurent Solini aux Journées d’études internationales de la Direction de l’Administration Pénitentiaire.
  • (2016) « Les lieux d’accueil des proches de détenus : une extension de la prison ? », communication au Colloque des jeunes chercheurs sur la privation de la liberté, Institut des sciences juridique et philosophique de la Sorbonne de l’Université Paris 1, Centre de Recherches sur les Droits Fondamentaux et les Évolutions du Droit de l’Université de Caen-Normandie.
  • (2016) « L’accueil des proches des détenus ou la périphérie carcérale », communication lors de la table ronde du Colloque franco-allemand « Age et vieillissement », Université de Montpellier, Université Montpellier 3, Université de Hiedelberg.
  • (2016) « Anthropologie et littérature. Description lumineuse et ethnographie », communication au « Séminaire des jeunes chercheurs », SANTESIH.
  • (2014) « Vulnérabilités. La sociologie de l’interaction au guichet », communication au séminaire des jeunes chercheurs, SANTESIH, Université de Montpellier.
  • (2014) « Le caméléon visible. Retour sur des tactiques d’enquête ethnographique », communication au Colloque international « Chercheur-se in situ. Immersion par corps, normes et déviances », SANTESIH, Université de Montpellier.
  • (2014) « Les lieux d’accueil des proches de détenus : un objet carcéral ? », communication à la Journée Doctorale du LERSEM, Université Montpellier 3.
  • (2011) « Commencer une thèse, interrogations et entrée en matière à travers le concept d’économies morales », communication à la journée doctorale du LERSEM, Université Montpellier 3.

 

Responsabilités scientifiques et administratives :
  • Co-organisatrice des « séminaires jeunes chercheurs » du laboratoire SANTESIH.
  • Élue en tant que représentante des personnels contractuels au conseil du Département Scientifique Éducation, Université de Montpellier.